trading coronavirus

Trading Coronavirus

Qui veut faire du trading pendant le coronavirus ?

La France, et beaucoup de pays d’Europe relancent les plans de re-confinement. Les marchés, et particulièrement les actions se préparent à un épisode difficile caractérisé par l’incertitude.

Je précise que cet article n’est pas un recueil de conseils financiers et vous invite à lire mon article écrit sur le sujet lors du 1er épisode de confinement. 

Les plans de relance des différents gouvernements sont les remèdes à court termes, mais la résolution à moyen terme passera par l’apparition d’un vaccin et la reprise des économies. Ensuite viendra un état des lieux de la situation et des mesures qui en dépendront. Personne ne peut raisonnablement prétendre en connaitre les aboutissements.

Rappelons-nous avec humour cette citation de Pierre Dac : “La prédiction est difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir”

Le trading et le coronavirus

Les périodes de fortes volatilités se tradent avec l’expérience. Si vous êtes débutant, je vous déconseille de faire du trading lors de ces périodes. Les appels de marge, les spreads, le slippage ou encore la volatilité excessive risquent de faire des dégâts sur votre portefeuille. Cependant, il peut être intéressant de s’entrainer sur de la démo ou si vous ne pouvez pas résister, vous pouvez aller sur des indices micros. 

Les actions

Attention aux influenceurs vous encourageant à “profiter de la crise”. Certes, il est vrai que les meilleures affaires se font en période de crise. Il est également vrai, que pas mal d’investisseurs particuliers, perdent leur chemise lors des crises. C’est suite aux pertes énormes de particuliers lors de la crise des “dutcom” que le gouvernement américain a pris des mesures de restriction envers le trading. Pour aller droit au but, les débutants perdent beaucoup et les investisseurs avertis réalisent leurs plus belles performances. Soyez rationnels, soyez réfléchis 😉

No comment pour les obligations 🙂

Les indices

Les indices (et la diversification bien réalisée) sont globalement moins risqués que les actions. Notez bien qu’il s’agit ici d’un règle générale et pas d’une vérité absolue.

La panique et l’urgence

Ne pas céder à la panique et à toutes les urgences fictives. Gardez bien à l’esprit que beaucoup d’influenceurs vont utiliser le sentiment d’angoisse (jouer sur les peurs) et des urgences fictives (FOMO) pour manipuler les plus crédules. Sachez tout simplement qu’il s’agit de techniques de marketing très efficaces vis-à-vis d’une audience influençable.

Si vous êtes expérimentés, vous savez quoi faire… si vous êtes novice, restez sur la touche et apprenez.

Que faire quand on est débutant ?

  1. Lisez cet article
  2. Allez toujours à l’essentiel: les périodes de crise sont toujours des bonnes opportunités pour se recentrer, cultiver les liens avec vos proches et vous occuper de votre santé.
  3. Profitez de cette période pour travailler sur le fond: formez-vous et consolidez vos fondamentaux.
  4. Attendez le reprise pour réinvestir.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

2 réflexions sur “Trading Coronavirus”

  1. On Monday, the price of international oil benchmark Brent fell almost a third in its biggest drop since the Gulf War in 1991 before recovering slightly to trade 20% lower. The price of oil had already fallen sharply this year as the coronavirus began to spread internationally, with demand for fuel expected to decline.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *