Les différentes unités de temps pour trader

En tant que trader, vous allez devoir choisir 1 ou plusieurs unités de temps et les approfondir pour les maîtriser. Même si beaucoup de personnes vont vous dire que telle ou telle unité de temps est la meilleure. Ce n’est pas forcément vrai. Choisissez, l’unité de temps qui vous convient.

Selon l’unité de temps que vous choisissez, votre style sera totalement différent.

Chaque unité de temps dépend de votre situation personnelle, de votre psychologie, de votre style, de vos attentes…

Voici les différentes possibilités :

Holding:

Cela consiste à garder une position pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois/ années. Peut-être connaissez-vous Warren Buffet ou Ray Dalio, c’est le type de trading qu’ils font. Si vous choisissez cette méthode d’investissement, il vous faudra bien sélectionner votre produit. En utilisant l’analyse fondamentale avant tout. Attention, je ne dit pas qu’il faut se passer d’analyse technique pour ce type de trading. Mais la vérité, c’est que votre choix va surtout s’appuyer sur des fondamentaux. Les experts de Wall Street vous expliqueront cela bien mieux que moi, car ce n’est pas le type de trading que je pratique. Mais en substance, voici leurs méthodes.

  1. Prendre une action sous-cotée dans un domaine en expansion (ex : les semi-conducteurs, le luxe, etc…).
  2. La garder un certain temps (certaines versent des dividendes) et les revendre. Dans ce cas, vous pouvez visez un taux de rentabilité de 7 à 15%.
  3. Il y a deux risques majeurs pour ce type d’activité. Premièrement, votre action peut s’avérer ne pas être un bon choix (l’entreprise ne se développe pas comme prévu, délivre moins que prévu…) Il y a aussi un deuxième risque, que je trouve plus important et plus fréquent. C’est lorsque le prix de l’action chute et reste bas pendant plusieurs années d’affilées. Alors là, vous vous retrouvez bloqué, das le sens où vous pouvez attendre que le cours remonte (mais des fois le temps est long), ou craquer et sortir.
  4. En conclusion, il existe 2 façons de diminuer ce risque. Il est très important que vous choisissiez soigneusement chaque action. Et je vous recommande de créer un portefeuille d’actions (évolutif en fonction du contexte) afin de viser une rentabilité de 5% minimum (lors d’une crise par exemple) à 15%. Sachez qu’il y a plusieurs stratégies de création de portefeuille, je les détaillerai dans un prochain article.

Swing trading:

Le swing trader, travaille généralement en daily, 4 heures, 1 heure. Ce type de trading  se repose davantage sur l’analyse technique. La durée des trades dure de 2 jours à 2-3 mois. Si vous choisissez le swing trading, vous allez plutôt travailler en reconnaissant des figures (pattern) qui permettent d’anticiper avec des probabilités l’évolution des cours: tail base, épaules-tête-épaule, bull flag, double top…

  1. Identifiez soigneusement une figure dont vous anticiperez l’issue (attention, c’est grâce aux probabilité qu’on peut faire ça. Rappelez-vous toujours que l’issue n’est jamais certaine). Vous pouvez utiliser des sceeners (qui vous permettent de scanner plusieurs marcher et de donner des alertes si certains facteurs sont détectés).
  2. Lorsque vous avez déterminé la tendance et fait un choix d’achat ou de vente. Passez en unité de temps inférieure pour soigner votre entrée.
  3. Le swing trading exige des entrées fines, un gestion des Stop-loss et un money management déterminé à l’avance. Vous devez-vous pencher sur tout ça.
  4. Appliquez l’adage boursier  ”Laissez courir les gains et coupez les pertes”
  5. Une fois, le trade prit, utilisez un stop suiveur pour laisser courir les gains de toute sécurité.

Day trading:

Le Day trader prend 1 ou plusieurs trades par jour, mais il est “flat” le soir. Toutes ses positions sont coupées pendant la nuit. Cela a pour avantage d’éviter les appels de marge trop forts pendant la nuit (risque d’avoir les positions coupées en perte). De plus, nous ne laissez pas vos positions sans surveillance trop longtemps. Le Day trading ressemble beaucoup au swing trading. Dans les deux cas, il vous faudra des bases solides en analyse technique

  1. En tant que Day trader, préférez les unités 30 min pour tracer les supports, les résistances et déterminer la tendance. Identifiez une figure ou acheter le suport / vendez la résistance.
  2. Passez en 1min pour soigner votre entrée.
  3. Utilisez un stop suiveur pour neutraliser votre position et laisser courir les gains.

Scalping:

Le scalping est personnellement le style que je préfère. Il permet de trader 2 à 3 heures par jour et de se déconnecter ensuite des marchés. Cela consiste à prendre des positions dont la durée varie de quelques secondes à plusieurs minutes. Dans ce cas, choisissez une unité de temps de l’ordre de la minute (5min, 1 min, 12 sec).

Je vous préviens tout se suite, utilisez une technique éprouvée, ne vous lancez pas sans avoir une technique rigoureuse et sur des produits propices au scalping. Je vous recommande le Forex ou les Futures (les E-mini indices sont parfaits pour ça) ou encore les Cfd (Attention au choix du broker pour le Forex ou les Cfd. Prenez en un régulé par l’AMF).

 

Voilà, je vous souhaite de faire de bon trades et surtout de prendre du plaisir sur les marchés. Restez en démo tant que vous n’êtes pas rentables et ne soyez pas pressés. Si la cupidité est l’ennemi n1 du trader, le plan de trading et le money management sont ses meilleurs amis.

Bon trades !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

2 commentaires à propos de “Les différentes unités de temps pour trader”

    • Bonjour Samuel,

      Merci de ton commentaire, ça fait plaisir. Tu trouveras pas mal de plan de trading pour du swing sur ce site.

      à bientôt

      Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*